L’ERP dans le cloud a beaucoup à offrir aux petites et moyennes entreprises : flexibilité, agilité, réduction des coûts, sécurité des informations, accessibilité des données, etc.

Miser sur un ERP dans le Cloud? Plusieurs PME hésitent encore à franchir le pas quand elles font face à des problèmes de gestion ou de nouveaux besoins. En effet, elles ignorent souvent qu’une migration dans «les nuages» offre des solutions qui optimisent leur situation de manière innovante, agile, économique et sécurisée. Dans le cas d’un ERP, cette décision s’avère stratégique. En effet, ces progiciels de gestion intégrée sont au cœur même du bon fonctionnement d’une PME, puisqu’ils permettent la gestion des finances, des ventes, de la distribution, des stocks, ou des ressources humaines pour ne citer que ces secteurs.

Traditionnellement ou par habitude, beaucoup de PME ont misé sur des solutions de stockage physiques. Cela se traduit par des investissements onéreux dans des serveurs physiques et leur renouvellement. Il en va de même pour les solutions ERP classiques. Si l’entreprise a besoin de nouvelles fonctionnalités, veut gagner en agilité ou dans le cas d’une mise à jour, elle se retrouve face à une architecture rigide, hors de prix et obsolète. Avec l’ERP Cloud, cette ère est révolue. En effet, les ERP Cloud ne manquent pas d’arguments. Le premier, c’est son coût. Plus besoin pour une PME d’investir dans des serveurs physiques pour stocker et sécuriser les informations fournies par l’ERP.

Autre argument et non des moindres : l’agilité et la flexibilité. Avec les ERP Cloud, les PME ne paient que pour les fonctionnalités dont elles ont besoin. Dans le cas de figure où l’entreprise a besoin d’une nouvelle fonctionnalité ou de davantage de ressources matérielles et logicielles, elle peut les commander en un clic auprès de son éditeur de solutions. Elle peut donc adapter tout aussi facilement ces ressources dynamiquement, à la hausse ou à la baisse en fonction de ses besoins. Ce modèle à la demande » est idéal, car il permet d’obtenir immédiatement n’importe quel volume de ressources, de le modifier à n’importe quel moment selon les besoins et de le supprimer aussi rapidement qu’il n’a été créé.

A cela s’ajoute un niveau très élevé de sécurité des informations stockées dans le Cloud. Plusieurs éditeurs de solutions misent aujourd’hui sur un stockage local des données, c’est-à-dire dans le pays où opèrent ces entreprises. Cette nationalisation des services cloud répond ainsi aux besoins de sécurité des entreprises qui veulent garder un œil sur les serveurs stockant leurs données sensibles. De plus, les architectures Cloud peuvent mutualiser leurs besoins en protection. Elles bénéficient ainsi d’environnements ultra sécurisés. Enfin, l’éditeur de solutions ERP Cloud, a l’expertise et la responsabilité de la mise à jour du logiciel. Une économie de compétences internes pour une PME.

Enfin, l’argument massue d’une migration de l’ERP sur le Cloud est certainement l’accessibilité aux données. La pandémie de covid-19 a imposé de nouveaux modes de travail et l’exigence d’un accès à distance et permanent aux données de l’entreprise. Les ERP Cloud offrent cette solution aux PME. Avec eux, les informations de l’entreprise deviennent accessibles par les équipes, de partout et à chaque instant. Un atout bienvenu pour des collaborateurs de plus en plus mobiles. Un CEO, un CFO ou un CTO peuvent ainsi piloter leur secteur à distance et en toute sécurité. La société et l’économie numérique évoluent à toute vitesse. Avec le Cloud, les solutions ERP leur a emboîté le pas.

Migrez votre système informatique financier en seulement quatre semaines

Ready, Set, Grow avec Microsoft Business Central

sa.global s’engage sur un prix fixe, sans suppléments.

En savoir plus

Tags: